Motifs de consultation

L’ostéopathie est médecine douce préventive. Consulter de manière régulière (1 à 2 fois par an) votre ostéopathe, permettra à votre corps de mieux se défendre et de s’équilibrer. Dans le cas de motifs précis, il faut consulter dès l’apparition des maux, pour que le problème ne s’installe et ne s’aggrave pas.

Nourrisson

  • trouble gastro-oesophagien (RGO) ;
  • régurgitation ;
  • trouble de la digestion ;
  • trouble du sommeil ;
  • trouble ORL (otites, nez qui coule, bronchites…) ;
  • strabisme ;
  • torticolis ;

Un accouchement (césarienne ou voie basse) est traumatisant pour la maman comme pour le bébé. Dès la sortie de la maternité un bilan ostéopathique est possible. Un examen approfondi par l’utilisation de techniques douces (sans craquement) sur la colonne, le crâne et les structures périphériques permettront de prévenir l’apparition de troubles durant la croissance.

Sportif

  • douleur articulaire et/ou musculaire ;
  • lombalgie ;
  • tendinite ; entorse
  • contracture musculaire ;
  • pubalgie ;
  • souffle court ;
  • récupération difficile entre et après les épreuves.

De très importantes contraintes musculo-squelettiques sont engendrées par l’activité sportive. Votre ostéopathe s’adapte à votre activité et à votre rythme sportif, afin de traiter vos dysfonctions et améliorer votre équilibre postural, pour contribuer à vos performances physiques.

Femme Enceinte

  • dorsalgie ; lombalgie ;
  • coccygodynie ; sciatique ;
  • cruralgie ;
  • syndrome du canal carpien ;
  • trouble digestif ;
  • oppression thoracique ;
  • trouble circulatoire ;
  • insomnie, fatigue et stress.

Durant la grossesse, le corps de la femme va subir d’importantes contraintes (hormonales & mécaniques), sources de nombreux troubles pour la future maman. Pour y faire face, l’usage de médicaments est souvent proscrit. Ainsi le recours aux médecines douces telles que lostéopathie pendant et après la grossesse permet de soulager bien des maux naturellement, sans danger pour la maman et son bébé.

Enfant & Adolescent

  • scoliose ou attitude scoliotique ;
  • mal de tête ;
  • mal de dos ;
  • douleur musculaire et/ou articulaire ;
  • torticolis ;
  • affection ORL à répétition ;
  • trouble digestif ;
  • difficulté de concentration.

Durant la croissance, l’enfant & l’adolescent sont en pleine découverte de leur corps et de leurs capacités physiques. Ils les mettent à rudes épreuves et subissent aussi les contraintes quotidiennes (scolaire, sportive, …). Votre ostéopathe va donc veiller à accompagner les changements corporels de votre enfant et surveiller les zones charnières, pour un bon déroulement de sa croissance.

Adulte

  • trouble musculo-squelettique (lumbago, entorse, torticolis…).
  • trouble viscéral (reflux gastrique, ballonnement, constipation, diarrhée…).
  • trouble neurologique (sciatique, cruralgie, névralgie cervico-brachiale, syndrome du canal carpien…).
  • trouble cardio-pulmonaire (bronchite, toux, asthme, dyspnée, tachycardie…)
  • trouble général (dépression, anxiété, stress, fatigue chronique…).
  • trouble ORL et céphalique (rhinite, sinusite, acouphène, vertige, migraine, otite…).
  • suivi (post-traumatique ou post-opératoire).

L’adulte est celui qui subira le plus de contraintes quotidiennes, que ce soit au travail, à la maison ou même durant ses périodes de détente. Quelques séances chez votre ostéopathe dans l’année, même en l’absence de douleur particulière, permettront une action préventive sur les dysfonctions silencieuses naissantes.

Sénior

  • douleur articulaire et musculaire ;
  • arthrose, difficulté de locomotion ;
  • mal de tête ;
  • sciatique ;
  • lumbago ;
  • vertige ;
  • trouble du sommeil ;
  • engourdissement des membres.

L’accumulation d’expérience autant physique qu’intellectuelle, fait du sénior un être à part entière. Il serait faux de dire que l’on peut ralentir le vieillissement, mais l’ostéopathie permet de redonner de la mobilité et de la souplesse aux corps ayant subi le poids de l’âge. Votre ostéopathe peut ainsi vous accompagner durant votre seconde jeunesse, et lutter contre l’aggravation de certaines pathologies chroniques et dégénératives.

Limites de l’ostéopathie

L’ostéopathie ne remplacera pas la médecine générale pour le traitement des :

  • maladies dégénératives (cancer, sida, sclérose en plaques…).
  • maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie,…).
  • maladies infectieuses (grippe, infection pulmonaire).
  • fractures, ou tous les autres traumatismes d’urgence nécessitant parfois une intervention chirurgicale.

Mais complémentaire à la médecine classique, l’ostéopathie aide le corps à guérir ou à supporter des traitements lourds.

Menu Title